IT’S ALWAYS HERE

SCARABEO, LES ANGLES ET LE VIDE

[DANSE]

Jeudi 05/04 – 20:30

Tout public – Grande scène – Tarif B – Durée 1:10

Cette soirée, qui entre dans le cadre de l’année France-Israël, est consacrée à la jeune danse contemporaine israélienne. Avec deux superbes duos créés par les chorégraphes Adi Boutrous et Andrea Costanzo Martini.

It’s always here : le corps est porteur de notre identité. L’intensité qui définit l’espace public résonne dans nos corps qui luttent pour survivre et s’efforcent de se toucher pour définir les limites communes. Adi Boutrous est un danseur et chorégraphe qui vit à Tel Aviv. Il a d’abord approché la gymnastique et le breakdance, avant de se former en danse, notamment à l’école Maslool-Dance Professional Training Program. Sa pièce What Really Makes Me Mad (2013) a remporté le 1er Prix aux Shades Of Dance Festival. Il vous présente ici sa dernière création.

Scarabeo, les angles et le vide : le scarabée était utilisé par les Égyptiens comme le symbole du cycle céleste de la renaissance, de la régénération. En italien, « Scarabeo » est aussi la traduction du jeu de Scrabble, où les lettres sont utilisées plusieurs fois pour former différents mots, avec différentes significations sur un espace. Ces idées ont guidé ce travail d’Andrea Costanzo Martini, ancien danseur de la Batsheva Compagnie de Tel Aviv. Le corps est vu comme une matière en mouvement, non comme un générateur d’émotions. La chair, la peau, les os, l’effort, la fatigue et le regard du public sont les éléments qui maintiennent les danseurs éveillés et prêts à se transformer en quelque chose de nouveau.

IT’S ALWAYS HERE
Spectacle créé en 2016 au
« Curtain up modern festival » de Tel Aviv sous la direction de Hillel Kogan

Chorégraphie :
Adi Boutrous
Andrea Costanzo Martini

Danseurs :
Avshalom Latucha, Adi Boutrous

Conseiller artistique et répétiteur :
Anat Vaadia

Lumières :
Yoav Barel

Musique :
Francisco Lopez, Prince Conley

Mixage :
Adi Boutrous

Je réserve ma place ici !

Achetez vos places