HOMMAGE À STEPHANE GRAPPELLI

LOCKWOOD – MOIGNARD – IMBERT « TRIO »

[MUSIQUE]

Vendredi 24/11 – 20:30

Tout public – Grande scène – Tarif B – Durée 1:30

Issu d’une famille d’artistes, Didier Lockwood (photo) s’intéresse à l’improvisation dès l’âge de 13 ans, grâce à son frère aîné Francis, pianiste de jazz. À l’âge de 17 ans, son entrée dans le groupe Magma marque les débuts d’une carrière fulgurante. Sa rencontre avec Stéphane Grappelli, qui le considère comme son « petit-fils spirituel », le propulse à 20 ans dans les plus hautes sphères du jazz. Sa carrière d’exception (près de 4 500 concerts à travers le monde et plus de 35 enregistrements) lui permet de croiser le chemin des plus illustres musiciens internationaux, de Miles Davis à son ami Michel Petrucciani, mais aussi celui d’éminents artistes de la chanson tels que Claude Nougaro ou Barbara.

Adrien Moignard commence la guitare à 12 ans. Lorsqu’il découvre la musique manouche et Django Reinhardt, il décide de se consacrer au jazz. Il sort son premier album en 2010 chez Dreyfus Jazz, et devient une figure montante du jazz manouche.

Après le violon et la basse électrique, Diego Imbert découvre la contrebasse. Membre de l’Orchestre Régional de Jazz en Lorraine jusqu’en 2000, il joue tout autour du monde avec plusieurs formations notamment le Gipsy Project de Biréli Lagrène.

Dans ce programme, le trio rendra un vibrant hommage à la légende du jazz Stéphane Grappelli, décédé en 1997 après avoir côtoyé les plus grands (Django Reinhardt, Duke Ellington, Bill Coleman…).

Contrebasse :
Diego Imbert

Guitare :
Adrien Moignard

Violon :
Didier Lockwood

Je réserve ma place

ok